Newsletter emploi: Boîte à outils RH l’entretien professionnel

Avec le Soutien de l’Agglomération de Cergy-Pontoise et dans le cadre d’un nouveau partenariat avec Contact-Entreprise, la Plateforme va dorénavant écrire quelques articles pour Infoscontact, l’infolettre à destination des dirigeants du 95! Ainsi vous pourrez retrouver trimestriellement quelques articles et témoignages d’entreprises sur la thématique RH.

Aujourd’hui, nous partageons avec vous notre boîte à outil RH sur le thème de l’entretien professionnel.

Pour qui ? 

  • Tous les salariés, quels que soient la nature de leur contrat de travail (CDI, CDD, intérim, contrats aidés, contrat d’apprentissage ou de professionnalisation), leur durée de travail, leur ancienneté, la taille et le secteur d’activité de l’entreprise (Loi n°2014-288, article L.6315-1).

Quel objectif ? 

  • Pour l’entreprise : gérer les compétences, connaître les souhaits d’évolution internes ou externes des salariés, identifier les besoins de formation, …
  • Pour le salarié : s’exprimer sur son projet professionnel, réfléchir à ses besoins de formation, faire le point sur ses attentes,…
  • Attention : ne pas confondre l’entretien professionnel imposé par la loi avec l’entretien annuel d’activité non obligatoire et destiné à l’évaluation des résultats du salarié.

Quel contenu ?

  • Rappeler la situation antérieure du salarié : parcours professionnel dans et en dehors de l’entreprise, entretiens professionnels précédents, description du poste occupé, formations demandées et/ou suivies,…
  • Faire le point sur la situation actuelle : projet à court, moyen et long terme.
  • Actions à mettre en œuvre pour l’évolution future du salarié au sein ou à l’extérieur de  l’entreprise.

Quand ?

  • Un entretien obligatoire tous les deux ans depuis mars 2014, ou au retour d’un congé spécial (maternité, parental, adoption, proche aidant, sabbatique, mobilité volontaire, mandat syndical, arrêt maladie de plus de 6 mois)
  • Un entretien obligatoire ensuite, tous les 6 ans pour vérifier si ont été mis en place une formation, une VAE, un élément de certification professionnelle, une progression salariale ou professionnelle,…

Quelle forme ?

  • L’entretien donne lieu à la rédaction d’un compte-rendu (de nombreux exemples existent sur le net ou sur les sites des OPCA). Il se déroule pendant le temps de travail dans les locaux de l’entreprise.

Sanctions ?

Au terme de 6 années sans entretien professionnel et sans mise en action de deux des trois critères d’évolution (formation, VAE ou éléments de certification par la formation,  progression salariale ou professionnelle) :

  • Les entreprises d’au moins 50 salariés reverseront à l’OPCA 3000€ par salarié à temps plein et 3900€ par salarié à temps partiel concernés
  • Le compte CPF du salarié sera crédité d’un bonus de 100 heures pour un salarié à temps plein et de 130 heures pour un salarié à temps partiel.